Inclusiveness

Measuring the role of housing in the distribution of wealthMesurer le rôle du logement dans la distribution des patrimoines

Housing features prominently not only in household expenditure budgets but also in their balance sheets, because it accounts for the lion’s share of household assets and liabilities. As a result, housing policies have distributional implications from a wealth perspective as well. This chapter delivers new evidence on housing and wealth distribution across OECD countries.

This section provides an overview of the main outcomes related to housing and wealth distribution and details country specific performances across relevant indicators.

Le logement occupe une place majeure non seulement dans le budget de dépenses des ménages, mais aussi dans leur bilan, du fait qu’il constitue la plus grosse part tant de leur actif que de leur passif. Aussi, les politiques du logement ont également des conséquences redistributives du point de vue du patrimoine. Ce chapitre livre de nouveaux éléments concrets sur le logement et la distribution du patrimoine dans les pays de l’OCDE.

Cette section fait un tour d’horizon des principaux résultats concernant la distribution de l’immobilier d’habitation et des patrimoines en indiquant les performances de certains pays dans les indicateurs considérés.



Key housing data

Données clés sur le logement

Housing is the principal source of household wealth in most countries …



Asset decomposition of households’ portfolios, % of total assets, 2015 or latest available.

On average across OECD countries housing expenditures on the main residence represents 50% of net income and constitutes the largest spending item of households.

Data refers to 2011 for Spain, 2013 for Estonia, Ireland, Norway and Portugal, 2015 for Denmark and Korea, both 2011 and 2015 for the Netherlands and the United Kingdom, and 2016 for Canada and United States.

Source: OECD calculations based on HFCS database, LWS database, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019; OECD Economics Department Working Paper No 1588, By Orsetta Cause, Nicolas Woloszko and David Leite.


get data données

… and homeownership has a wealth-equalising effect.



High homeownership countries tend to exhibit lower wealth inequality, 2015 or latest available.

Across OECD, countries with higher proportion of households owning their primary residence tend to display lower wealth concentration, suggesting that a larger and more evenly access to homeownership across the population can be wealth equalizing.

Top 10% share of net wealth refers to the net wealth (asset minus debt) of the 10% richest households. The homeownership rate refers to the proportion of population that owns their primary residence.

Source: OECD based on OECD Wealth Distribution Database, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019; OECD Economics Department Working Paper No 1588, By Orsetta Cause, Nicolas Woloszko and David Leite.


get data données

Low-income households struggle to own a home in many countries …



Homeownership across the income distribution, 2015 or latest available.

Homeownership is heterogeneous across countries with an average up to 85% in Slovakia compared to only 44% in Germany. Furthermore, this heterogeneity also exists across the population within countries. In Germany for instance, the homeownership rate for the bottom quintile is close to 20% while it reaches 70% for the upper quintile.

Homeownership refers to the proportion of the population that owns their primary residence. Bottom (Top) income quintile is defined as the 20% of the population earning the lowest (highest) income.

Source: OECD based on OECD Wealth Distribution Database, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019; OECD Economics Department Working Paper No 1588, By Orsetta Cause, Nicolas Woloszko and David Leite.


get data données

… partly due to unequal access to housing finance.



Households’ participation in the mortgage market varies markedly across OECD countries, but always increases with household income.

The participation rate in mortgage markets is heterogeneous across countries and across the income distribution. For instance, on average across OECD countries, for all income groups, 24% of households have access to mortgage markets. However, this average high large disparities with an access of around 7% for the bottom quintile compared to 42% for the upper quintile.

Bottom (Top) income quintile is defined as the 20% of the population earning the lowest (highest) income. The figure display numbers referring to primary residence debt only.

Source: OECD based on OECD Wealth Distribution Database, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019; OECD Economics Department Working Paper No 1588, By Orsetta Cause, Nicolas Woloszko and David Leite.


get data données

Mortgages represents the largest part of household debt …



Mortgage debt is the largest part of household debt, 2014 or latest available.

On average across OECD countries, total mortgage debt represents 66% of total households debt. This number (bars) is computed at the macro level, that is, summing the value of debt, among all households whether indebted or not. At the micro level, that is, among households having mortgage debt, mortgage debt represents on average 87% of their total debt in France.

The numbers refer to principal residence only and exclude other investments in housing. For Spain, data refers to 2011 and for Estonia, Ireland, Norway, Portugal data is covered for the year 2013. Data coverage for Denmark and Korea refer to 2015, and for Netherlands, United Kingdom, data refer to both 2011 and 2015. For Canada and United States the latest year available is 2016.

Source: OECD based on OECD Wealth Distribution Database, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019; OECD Economics Department Working Paper No 1588, By Orsetta Cause, Nicolas Woloszko and David Leite.


get data données

… creating vulnerabilities, especially for low-income and asset-poor households.



Debt to income ratio, median, 2014 or latest available.

Debt to income ratio measures the indebtedness of households. The median debt to income ratio across OECD countries reaches 158%.

The numbers refers primary residence debt only and are calculated only for households with a mortgage on their primary residence. Income refers to gross income, that is, disposable income less income taxes. For Spain, data refers to 2011 and for Estonia, Ireland, Norway, Portugal data is covered for the year 2013. Data coverage for Denmark and Korea refer to 2015, and for Netherlands, United Kingdom, data refer to both 2011 and 2015. For Canada and United States the latest year available is 2016.

Source: OECD calculations based on HFCS database, LWS database, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019; OECD Economics Department Working Paper No 1588, By Orsetta Cause, Nicolas Woloszko and David Leite.


get data données

Le logement est la principale source de patrimoine des ménages dans la majorité des pays …



Décomposition des actifs des ménages, % du total des actifs, 2015 ou dernière année pour laquelle des données sont disponibles.

En moyenne dans les pays de l’OCDE, les dépenses de logement affectées à la résidence principale représentent 50 % du revenu net et constituent la plus lourde sortie financière des ménages.

Les données sont celles de 2011 pour l’Espagne, 2013 pour l’Estonie, l’Irlande, la Norvège et le Portugal, 2015 pour le Danemark et la Corée, 2011 et 2015 pour les Pays‑Bas et le Royaume‑Uni, et 2016 pour le Canada et les États‑Unis.

Source: Calculs de l’OCDE d’après la base de données HFCS, la base de données LWS, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019 ; document de travail du Département des affaires économiques de l’OCDE no 1588 par Orsetta Cause, Nicolas Woloszko et David Leite.


get data données

… et l’accession à la propriété produit un effet égalisateur sur la distribution des patrimoines.



Des pays de l’OCDE, ceux qui enregistrent une plus forte proportion de ménages propriétaires de leur résidence principale ont tendance à Les pays à taux élevé d’accession à la propriété affichent de plus faibles inégalités de patrimoine, 2015 ou dernière année pour laquelle des données sont disponibles.

afficher une plus faible concentration de patrimoine, constat qui laisse entendre que l’accession à la propriété peut avoir un effet égalisateur sur la distribution des patrimoines.


Le décile supérieur de la distribution du patrimoine net correspond au patrimoine net (l’actif moins le passif) des 10 % des ménages les plus riches. Le taux d’accession à la propriété correspond à la proportion de la population qui est propriétaire de sa résidence principale.

Source: OCDE d’après la Base de données de l’OCDE sur la distribution des richesses, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019 ; document de travail du Département des affaires économiques de l’OCDE no 1588 par Orsetta Cause, Nicolas Woloszko et David Leite.


get data données

Les ménages modestes peinent à accéder à la propriété dans un grand nombre de pays …



Accession à la propriété sur l’ensemble de la distribution des revenus, 2015 ou dernière année pour laquelle des données sont disponibles.

L’accession à la propriété est hétérogène si l’on compare les pays, la moyenne variant de 85 % en Slovaquie à 44 % seulement en Allemagne. Cette hétérogénéité se retrouve par ailleurs dans la population de chaque pays. En Allemagne, par exemple, le taux d’accession à la propriété pour le quintile inférieur est proche de 20 % alors qu’il atteint 70 % pour le quintile supérieur.

Le taux d’accession à la propriété correspond à la proportion de la population qui est propriétaire de sa résidence principale. Le quintile de revenu inférieur (supérieur) correspond aux 20 % de la population occupant le bas (le haut) de la distribution des revenus.

Source: OCDE d’après la Base de données de l’OCDE sur la distribution des richesses, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019 ; document de travail du Département des affaires économiques de l’OCDE no 1588 par Orsetta Cause, Nicolas Woloszko et David Leite.


get data données

… en partie à cause des inégalités d’obtention de crédit immobilier.



La participation des ménages au marché du crédit hypothécaire varie sensiblement sur l’ensemble des pays de l’OCDE, mais augmente toujours avec le revenu des ménages.

Le taux de participation aux marchés du crédit hypothécaire est hétérogène sur l’ensemble des pays et de la distribution des revenus. Par exemple, en moyenne dans les pays de l’OCDE, tous groupes de revenu confondus, 24 % des ménages ont accès aux marchés du crédit hypothécaire. Or, cette moyenne masque d’importantes disparités : 7 % du quintile inférieur ont accès au crédit hypothécaire, contre 42 % du quintile supérieur.

Le quintile de revenu inférieur (supérieur) correspond aux 20 % de la population occupant le bas (le haut) de la distribution des revenus. Les chiffres du graphique concernent l’endettement pour la résidence principale uniquement.

Source: OCDE d’après la Base de données de l’OCDE sur la distribution des richesses, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019 ; document de travail du Département des affaires économiques de l’OCDE no 1588 par Orsetta Cause, Nicolas Woloszko et David Leite.


get data données

Le prêt hypothécaire est la plus lourde dette des ménages …



Le prêt hypothécaire constitue la plus lourde dette des ménages, 2014 ou dernière année pour laquelle des données sont disponibles.

En moyenne dans les pays de l’OCDE, le crédit hypothécaire total représente 65 % de la dette totale des ménages. Ce chiffre (barres) est calculé au niveau macroéconomique, c’est-à-dire en faisant la somme de la dette, tous ménages confondus, endettés ou non. Au niveau microéconomique, c’est-à-dire en considérant uniquement les ménages ayant un prêt hypothécaire, celui-ci représente en moyenne 87 % de leur dette totale en France.

Les chiffres concernent la résidence principale uniquement et excluent tous autres investissements immobiliers. Les données correspondent à 2011 pour l’Espagne, et à 2013 pour l’Estonie, l’Irlande, la Norvège et le Portugal. Elles correspondent à 2015 pour le Danemark et la Corée, et à 2011 et 2015 pour les Pays‑Bas et le Royaume‑Uni. Pour le Canada et les États-Unis, l’année la plus récente pour laquelle on dispose de données est 2016.

Source: OCDE d’après la Base de données de l’OCDE sur la distribution des richesses, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019 ; document de travail du Département des affaires économiques de l’OCDE no 1588 par Orsetta Cause, Nicolas Woloszko et David Leite.


get data données

… et les expose à des vulnérabilités, en particulier les ménages modestes et pauvres en patrimoine.



Ratio dette/revenu, médian, 2014 ou dernière année pour laquelle des données sont disponibles.

Le ratio dette/revenu mesure l’endettement des ménages. Le ratio dette/revenu médian dans les pays de l’OCDE atteint 158 %.

Les chiffres concernent la résidence principale uniquement et sont calculés pour les seuls ménages ayant un prêt hypothécaire pour leur résidence principale. Le revenu correspond au revenu brut, c’est-à-dire le revenu disponible diminué de l’impôt sur le revenu. Les données correspondent à 2011 pour l’Espagne et à 2013 pour l’Estonie, l’Irlande, la Norvège et le Portugal. Elles correspondent à 2015 pour le Danemark et la Corée, et à 2011 et 2015 pour les Pays‑Bas et le Royaume‑Uni. Pour le Canada et les États-Unis, l’année la plus récente pour laquelle on dispose de données est 2016.

Source: Calculs de l’OCDE d’après la base de données HFCS, la base de données LWS, Housing, Wealth accumulation and wealth distribution: Evidence and stylized facts, 2019 ; document de travail du Département des affaires économiques de l’OCDE no 1588 par Orsetta Cause, Nicolas Woloszko et David Leite.


get data données

👉   Read full chapter on Wealth Distribution in the OECD Housing Synthesis Report

👉   Lire l’intégralité du chapitre sur la distribution des patrimoines dans le Rapport de synthèse de l’OCDE sur le logement


Housing outcomes and policies vary considerably across countries. Visualise these differences by selecting a country in the dropdown menu below or hovering over the variables in each indicator. For more details about these indicators, please see the Definitions section below.

Les résultats et les politiques en matière de logement varient considérablement d’un pays à l’autre.Visualisez ces différences en sélectionnant un pays ci-dessous ou en faisant glisser le curseur sur les variables du graphique.Pour en savoir plus sur les variables, reportez-vous aux Définitions de cette section.